Permanence ALPHé à la MDA !

Le harcèlement est un phénomène grandissant en milieu scolaire. Les enfants concernés (près de 10%), leurs parents et les acteurs de l’éducation sont souvent démunis face à cette problématique. Cette violence répétée (verbale, physique ou psychologique), continue, sur une longue période, est source de mal être pour des adolescents et pour leurs familles, qui ne savent pas toujours vers qui se tourner.

Afin d’accompagner les jeunes et leurs familles, La Maison des Adolescents du Gard et l’association ALPHé (Association de Lutte et de Prévention contre le Harcèlement à l’école) s’associent et proposent une permanence dédiée au sein de la MDA, 34 ter rue Florian, 30900 Nîmes. Elle aura lieu tous les 1er lundi du mois entre 14h et 16h

Pour prendre RDV ou recevoir plus de renseignements, vous pouvez contacter la MDA au 04.66.05.23.46.

Escape Game l’Odyssée Santé à la MDA !

la CPAM 30 propose pour les plus grands (11-15 ans) une nouvelle manière d’aborder les questions de santé.


L’Odyssée santé  est une animation sous forme  d’escape  game  (jeu  d’évasion  construit autour d’énigmes à résoudre), abordera les comportements favorables à la santé :

  • Prévention du tabagisme
  • Dangers de la consommation d’alcool
  • Bons comportements alimentaires

L’escape game l’ODYSSEE SANTE s’adresse aux 11-15 ans
il se trouvera à la Maison Des Adolescents du Gard

du vendredi 1er mars au mercredi 6 mars 2019 de 10h à 12h30 et 13h30 à 16h30.

Infos et Réservations pour les groupes au 04 30 67 91 30

Recrutement assistant(e) administratif (ve), Maison Des Adolescents du Gard, CDI 80%

La Maison Des Adolescents du Gard recherche un(e) assistant(e) administratif(ve) dans le cadre d’un CDI à 80%.Le poste est à pourvoir à partir du mois de mars 2019.


Le détail des missions est explicité en pièce jointe, via la fiche de poste. Il ne s’agit pas d’une mission de secrétariat simple (niveau 4 ou 5) mais bien d’une mission d’assistant administratif à responsabilités (niveau 3 ou 4).


Le calendrier de recrutement est le suivant:

– Candidatures exclusivement par mail à l’adresse: philipperigoulot.mda30@gmail.com

– Réception des candidatures jusqu’au jeudi 28 février, 12h (midi)

– Sélection des CV retenus et réponses (positive ou négative) aux candidats vendredi 1er mars

– Audition des candidats retenus, les lundi 11 et mardi 12 mars

– Démarrage de la mission au plus tôt, courant mars.


Merci de bien vouloir diffuser cette information autour de vous.

Une soirée au profit de projets d’ados !!

Le centre social et culturel La Croisée offre la possibilité aux jeunes et aux familles de construire leur projet de séjour ou sortie
Dans ce cadre, ils sont amenés à conduire des actions d’autofinancement.

Les bénéfices de cette soirée  seront entièrement reversés à un groupe de jeunes pour un séjour et à un groupe famille pour une sortie.

 » Lettres à Nour  » Une pièce dédiée à la lutte contre la radicalisation

 » Lettres à Nour  » Une pièce dédiée à la lutte contre la radicalisation

A

Au centre social Simone Veil, quartier Valdegour à Nîmes, mercredi 23 janvier à 14h

Le Centre Social Simone Veil du quartier Valdegour propose le 23 janvier à 14h le spectacle Lettres à Nour.

Au titre de la sensibilisation pour la lutte contre la radicalisation, le CSCS Simone Veil accueillera le spectacle « Lettres à Nour » réalisé par rachid BENZINE.

Ce spectacle est ouverts aux lycéens mais aussi aux jeunes des associations du quartier.

N’hésitez pas à vous inscrire auprès du centre social.

Pour en savoir plus ….

Nour a 20 ans. Élevée par un père veuf, philosophe, elle disparaît un jour pour rejoindre en Irak l’homme qu’elle a épousé en secret, lieutenant de Daech. Pendant deux ans, une correspondance va s’établir entre eux. D’un côté, un père, musulman pratiquant, épris des Lumières, persuadé que sa fille est pétrie des valeurs de liberté, de tolérance et de démocratie qu’il a toujours défendues. De l’autre, une jeune fille qui justifie sa révolte par la trahison de ces mêmes valeurs par un « Occident » qu’elle décrie et qu’elle entend renverser par un ordre et un monde nouveaux.

Plus d’informations

Tôtout’Arts a besoin de vous !

##nothumbs##

##nothumbs##

##nothumbs##

Tôtout’Arts, Centre Culturel et Social de Villeneuve/Les Angles propose une grande variété d’activités culturelles, éducatives, sociales, concernant toutes tranches d’âges. Cette offre crée ainsi un lien fédérateur et intergénérationnel.

Plus que jamais, ils souhaitent :

– continuer d’enrichir leur Centre par l’accueil de nouveaux adhérents   (dont le nombre augmente constamment).
– poursuivre toutes les activités qui contribuent à rompre l’isolement.
– permettre à toute personne qui pousse leur porte de trouver ce qu’elle y recherche.
– continuer d’accompagner les habitants dans le développement de leur engagement, de leur pouvoir d’agir.

Si leur motivation demeure intacte, leur budget est mis à mal par des charges de fonctionnement élevées.

Pour aider Tôtout’Arts à poursuivre ses activités, impliquez-vous, faites un don !

En allant sur le site http://www.totoutarts.com/

En cliquant sur le bouton « faire un don » ci-dessus

En faisant un chèque à l’ordre de Tôtout’Arts,

Et n’oubliez pas que la somme versée est déductible de vos impôts !

Signature, à la Maison Des Adolescents, de la convention entre le Conseil Départemental du Gard et l’Ordre des Avocats du barreau de Nîmes

Le 22 novembre 2018, la MDA a été heureuse d’accueillir, dans le cadre de la Semaine des droits de l’Enfant, organisée par le Conseil Départemental du Gard, Monsieur Jean-Michel SUAU, Conseiller départemental délégué à la protection de l’enfance et à la famille, et Monsieur Jean-Michel DIVISIA, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, pour la signature de la convention –  tout à fait originale sur le territoire français – qui nous rassemble autour de la défense des droits de l’enfant, et qui permet d’organiser, au sein de la Maison Des Adolescents, notamment, des permanences d’accueil des avocats des enfants.

Ces permanences se tiennent 2 fois par mois à la Maison Des Adolescents, les 2ème et 4ème mercredis de chaque mois, et assurent une mission d’information générale auprès des mineurs qui en font la demande.

L’assistance a profité de cette occasion pour remercier Maître GOUJON, avocat à Nîmes, membre actif de la Maison Des Adolescents, et initiateur de cette convention, il y a 29 ans déjà.

La MDA partage son expertise sur les enjeux de l’inclusion des enfants porteurs de handicap lors d’une journée départementale organisée par la CAF du Gard

Le 22 novembre 2018, la Maison Des Adolescents était invitée à prendre part à la table ronde organisée par la CAF du Gard autour du soutien à la parentalité dans le cadre notamment des inclusions d’enfants porteurs de handicap, à l’occasion de la journée départementale qu’elle organisait sur le thème « Mieux accompagner les familles vulnérables, un investissement social », tenue dans la ville de Fourques.

Béatrice Delpont, psychologue de la MDA au sein de l’équipe du dispositif d’appui Arpège, a pu ainsi exposer la nécessaire coopération en horizontalité des professionnels en charge de situations complexes, et aborder la question de la juste place des parents dans la construction des modalités d’accompagnement.

Ce colloque s’inscrit dans les orientations suivantes : qu’il s’agisse de la contribution des Caf à la politique d’accueil des enfants issus de familles pauvres, à la politique de retour à l’emploi pour les familles en démarche d’insertion professionnelle, ou le fait de vouloir favoriser l’accueil d’enfants porteurs de handicap, la branche famille s’inscrit dans une logique d’action à long terme et d’investissement social. Elle considère que l’offre de services aux familles est un élément déterminant de l’égalité des chances et de l’épanouissement des enfants et de leurs parents, et s’adresse pour cela à toutes les familles qui doivent concilier vie familiale et vie professionnelle. Autrement dit, par cette capacité pour les Caf de soutenir la diversité des modes d’accueil, des publics accueillis, des partenaires, et à accompagner des parcours de vie, elles visent à contribuer à la résorption des inégalités sociales et territoriales, et à favoriser l’accueil de tous les enfants quels que soient :

– leurs lieux de résidence (QPV ou hors QPV ; villes-territoires ruraux,…),

– leurs difficultés potentielles (enfants handicapés, enfants pauvres, enfants dont les parents sont en recherche d’emploi ou de formation,…).

La semaine gardoise des droits de l’enfant du 19 au 23 novembre 2018

Le département du Gard et les acteurs du monde de l’enfance se mobilisent dans le cadre de la journée internationale des droits de l’enfant.

Ce sont plus de 70 actions qui sont proposées aux Gardoises et aux Gardois du 19 au 23 novembre 2018.

Familles, élèves, professionnels, vous pourrez profiter de ces manifestations sur l’ensemble du territoire départemental.

Vous trouverez le programme complet en cliquant ici.

Nous vous attendons nombreux toute cette semaine à la Maison Des Adolescents du Gard pour découvrir une exposition qui présente le travail de jeunes d’âges et d’horizons différents sur l’illustration graphique des droits reconnus aux enfants dans le cadre de la Convention Internationale. Le vernissage de « Reg’Art d’ados sur les droits de l’enfant » aura lieu le 22 novembre à partir de 18h au 34ter rue Florian à Nîmes.

Journée du 19 octobre : Adolescence et Conduites à risques sexuelles

Le vendredi 19 octobre, les professionnels ont été invités à participer à une journée sensibilisation sur le thème : Adolescence et Conduites à risques sexuelles.

Des professionnels, spécialistes de la question sont intervenus durant la matinée de plénières.

  • Nous avons accueilli, dans un premier temps, l’Association ARAP RUBIS.

MARTIN, Chargé de missions, Mme PETIT, Psychologue, ainsi que M. TAHRI nous ont présenté le fonctionnement de leur association et la spécificité de leur accompagnement dans le champ de la prostitution.

La question des mineurs a pu être évoquée dans la continuité de leur accompagnement quotidien avec les personnes majeures.

L’Association a pu se démarquer par l’accompagnement Humaniste des personnes en situation de prostitution, ainsi que des personnes victimes de traite des êtres humains. Les représentations sociales ont pu être travaillées.

L’association développe ses accompagnements à travers différents médias : un camping-car, les réseaux sociaux, l’accueil des familles, l’accueil individuel.

Les professionnels ont pu faire un retour positif de leur intervention, avec cette appréciation de non jugement et d’écoute bienveillante.

  • Dans un second temps, le CRIAVS est intervenu.

Le Docteur Bais, Psychiatre et Madame Prudhomme, Psychologue, ont parcouru les thèmes d’hyper sexualisation, d’addiction au sexe, de prostitution des mineurs et de violence sexuelle.

Leur intervention a été dense en informations. Certaines idées ont traversées leur intervention telle que l’hyper sexualisation sociétale, l’impact de celle-ci sur les agressions sexuelles, et l’apprentissage de la sexualité pour les enfants et adolescents.

Le rapport de Chantal Jouanno a été évoqué pour illustrer les faits.

La prostitution des mineurs a pu être décrite comme bien souvent « invisible », avec cette dimension d’échanges sexuels sans conscience de la dénomination.

Les professionnels ont pu évoquer leur intérêt durant leur intervention.

  • Dans un troisième temps, Madame De Prato, avocate des enfants est intervenue.

Madame De Prato nous a informé, à travers sa pratique, du cadre pénal et légal des agressions sexuelles. Des cas anonymisés ont été évoqués pour imager ses propos.

Les professionnels ont pu poser des questions concernant des cas pratiques.

 

L’après-midi était consacrée à des analyses de pratique de professionnels.
Des professionnels se sont réunis et nous ont exposé des situations sur lesquelles ils avaient pu être en difficulté, où des situations qu’ils accompagnaient actuellement.

Les échanges ont été riches et ont permis des questionnements élargis à la question de la prostitution.

Merci à tous les Participants !