Le projet

book-731199_1920Les statuts de l’Association Maison Départementale des Adolescents du Gard

Les statuts de la MDA30 répondent à un cahier des charges précis, tel que défini par le Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, à savoir :

Des objectifs généraux :

  • Apporter une réponse de santé, et plus largement prendre soin des adolescents en leur offrant les prestations les mieux adaptées à leurs besoins et attentes, qui ne sont pas actuellement prises en charge dans le dispositif traditionnel
  • Fournir aux adolescents des informations, des conseils, une aide au développement d’un projet de vie
  • Favoriser l’accueil en continu par des professionnels divers pour faciliter l’accès de ceux qui ont tendance à rester en dehors des circuits plus traditionnel
  • Garantir la continuité et la cohérence des prises en charge
  • Constituer un lieu ressource sur un territoire donné pour l’ensemble des acteurs concernés par l’adolescence (parents, professionnels, institutions)

Des objectifs spécifiques :

  • Fédérer, animer, former un réseau départemental autour de l’adolescent
  • Actualiser, échanger les connaissances des professionnels en lien avec les adolescents en privilégiant les approches interdisciplinaires
  • Rompre l’isolement et améliorer les prises en charge des adolescents
  • Apporter des ressources pédagogiques, bibliographiques et méthodologiques aux professionnels, un appui méthodologique, un accompagnement sur les territoires
  • Assurer des temps de formations à l’attention des professionnels
  • Développer la recherche épidémiologique concernant l’adolescence, et la recherche évaluative en regard de la pertinence du système Maison des Adolescents et, plus largement, des pratiques soignantes et éducatives à leur attention.

Des objectifs opérationnels :

  • Favoriser la synergie des acteurs et la mise en œuvre de prises en charge globales pluri professionnelles et pluri institutionnelles (à la fois médicales, sociales, éducatives, judiciaires)
  • Développer chez les professionnels une culture commune sur l’adolescence
  • Organiser l’expertise interprofessionnelle sur des situations individuelles en vue de la définition d’une prise en charge et des méthodes dans un souci d’amélioration de la qualité de ces prises en charge
  • Assurer la cohérence des actions menées en faveur des jeunes sur le territoire concerné
  • Permettre un complet décloisonnement des secteurs d’intervention

L’objectif est de permettre à l’adolescent de devenir acteur de son projet et de favoriser plus globalement le bien être des jeunes et de leurs proches.

Le fonctionnement du réseau doit favoriser l’émergence d’une volonté de travailler ensemble, de partager des connaissances et compétences réciproques, de mettre en commun des habitudes de travail, de prise en charge et de réflexion susceptibles de permettre l’amélioration des modalités de prise en charge au niveau départemental.